VENI VIDI VINCI @ Fluctuart

DU 08.11 AU 19.04, A L’OCCASION DE SA DEUXIEME GRANDE EXPOSITION, FLUCTUART VOUS INVITE A DECOUVRIR LE TRAVAIL DE PLUS DE 20 ARTISTES INTERNATIONAUX DETOURNANT LES ŒUVRES MAJEURES DE LEONARD DE VINCI A TRAVERS L’EXPOSITION

 

ANDREA RAVO MATTONI • BLUB • BOM.K • CLET • FAITH 47 • JULIO AYANA CABANDING  • LEK & SOWAT • LOGAN HICKS • MADAME • NICK WALKER • OKUDA • OZMO • PANG • SPEEDY GRAPHITO • SWOON • SYLVAIN RISTORI • VLP • YZ • ZEVS • 13 BIS

DE LEONARD DE VINCI, YZ SEMBLE AVOIR FAIT SIEN CE PRECEPTE : « LA PREMIERE TACHE DU PEINTRE, C’EST DE FAIRE EN SORTE QU’UNE SURFACE PLANE AIT L’APPARENCE D’UN CORPS DRESSE ET SAILLANT PAR RAPPORT A CETTE SURFACE – ET QUICONQUE DEPASSE LES AUTRES SOUS CE RAPPORT EST DIGNE DU PLUS GRAND ELOGE -. CETTE SCIENCE, OU PLUTOT CE SOMMET DE NOTRE SAVOIR, DEPEND DES OMBRES ET DE LA LUMIERE ». S’APPROPRIANT LE BUSTE DE SA LEDA, DONT ELLE RETIENT LA DOUCEUR ET LE RAFFINEMENT D’UNE FEMINITE ATEMPORELLE, YZ NOUS OFFRE UN TRAVAIL SUBTIL FAIT D’OMBRES ET DE LUMIERES, DE TACHES D’ENCRE DILUEE JOUANT AVEC LA RESERVE DU PAPIER. SYNTHETISANT LE DESSIN PREPARATOIRE DE VINCI (CONSERVE A WINDSOR) ET SA PEINTURE (DISPARUE MAIS CONNUE PAR PLUSIEURS COPIES), L’ŒUVRE DE YZ TRADUIT SUBTILEMENT LES VOLUMES PAR LES VALEURS D’UN LAVIS NOIR ET BLANC. POUR L’ARTISTE URBAINE, COMME POUR LE MAITRE DE LA RENAISSANCE, LA QUALITE DU RELIEF EST PLUS IMPORTANTE QUE LA BEAUTE DE LA COULEUR. AVEC UNE GRANDE ECONOMIE DE MOYENS, ELLE FAIT APPARAITRE SON BUSTE EN GRISAILLE SUR UN FOND BLANC LAISSE VIERGE. LA PRECISION ET LA PRECIOSITE AVEC LESQUELLES ELLE S’ATTARDE SUR LA COIFFURE SOPHISTIQUEE, EN FERAIENT PRESQUE LE SUJET DE SA PEINTURE. LA GAMME DELAVEE DES GRIS, QUASI TRANSPARENTE SUR LE BUSTE, GAGNE EN INTENSITE SUR LES TRAITS DU VISAGE POUR SOULIGNER LES YEUX, AUX PAUPIERES FARDEES, ET LA BOUCHE DONT LES LEVRES SEMBLENT MAQUILLEES. CE NOIR ET BLANC ACCUSE SUR LES TRAITS DU VISAGE RENVOIE AINSI A LA PHOTOGRAPHIE ET A CES PORTRAITS DE STARS DU CINEMA MUET DONT L’ESTHETIQUE EST CHERE A YZ. L’IMPRESSION D’EVANESCENCE QUI SE DEGAGE DE L’ŒUVRE TIENT AUSSI A LA FRAGILITE DU SUPPORT, LE PAPIER DE SOIE, QUI LAISSE APPARAITRE LA STRUCTURE EN BOIS SUR LAQUELLE CE DESSIN EST MAROUFLE. ACTUALISANT LE PERSONNAGE DE LEDADE LEONARD, L’ARTISTE URBAINE EN REAFFIRME LA FEMINITE ET LA PUISSANCE DE SEDUCTION AU-DELA DES SIECLES. © Cyrille Gouyette



Les commentaires sont fermés.